• Histoire de la Normandie ( IV ) des saxons aux vikings....

    Des Saxons aux Vikings…  Migrations et échanges culturels à l'époque des invasions barbares (Ve-IXe s.)

    Dans les derniers siècles de l'Empire romain (vers 300-450), la défense d'une frontière maritime, largement ouverte sur les mondes nordiques, fait venir des contingents de "barbares" capturés sur les fronts du Rhin ou du Danube, ou entrés pacifiquement dans l'Empire. Ils sont transférés dans le cadre d'accords qui confient à des chefs, leurs guerriers et leurs familles, la défense et la mise en valeur de secteurs menacés ou désertés, loin de leurs terres d'origine.

     Histoire de la Normandie ( IV ) des saxons aux vikings....La frontière normande est particulièrement concernée par l'activité des pirates saxons. Au IVe s., les Romains organisent contre eux un réseau de fortifications, le litus saxonicum (rivage des saxons), dirigé contre les incursions maritimes. Installés en Normandie, notamment dans le Bessin et la basse vallée de l'Orne, les Saxons passent au service des rois francs, aux VIe et VIIe s. Leur présence a ainsi maintenue ouverte la route vers l'Angleterre et la mer du Nord, route que reprennent, dès la fin du VIIIe s., les premiers raids vikings.Histoire de la Normandie ( IV ) des saxons aux vikings....

    Pendant tout le IXe s., les côtes de la future Normandie ont été l'objet d'incursions répétées, venues de Scandinavie ou des colonies vikings, danoises ou norvégiennes, des îles britanniques. Les envahisseurs lancent d'abord des raids de pillages (sac de Rouen en 841), puis rançonnent les autorités franques, et enfin établissent des colonies permanentes, notamment sur les côtes du Cotentin, du Pays de Caux et en vallée de Seine.                  

    En 911, le Viking Rollon obtient du roi carolingien la concession d'un territoire axé sur la basse Seine. Il devient le jarl (comte) de Rouen, "fidèle" du roi franc et se fait baptiser. En 924, puis en 933, de nouvelles concessions royales consacrent l'extension vers l'ouest d'un territoire qui prend le nom de comté, puis duché de Normandie, du nom de ces "Nordmen", les "hommes du Nord".                

    La présence des Vikings en Normandie a laissé très peu de traces archéologiques. Les colonies de peuplement furent en effet peu nombreuses et les chefs se sont alliés aux élites locales. La mémoire des origines a cependant été entretenue dès le XIe s. par les historiens au service des ducs de Normandie. Elle a été relancée autour de l'année 1911 au moment des fêtes du Millénaire de la Normandie. Depuis, elle reste attachée comme un mythe fondateur à toutes les formes populaires d'évocation de l'histoire normande.

    Des guerriers et des saints (Ve – VIIIe s.)

      

      

    sources : http://www.musee-de-normandie.caen.fr/collections/SaxonsVikings.asp

    « Histoire de la Normandie ( IV ) Guerriers et Saints, royaume Franc Vè - VIIIè siècle.Histoire de la Normandie ( V ) Paysages de Normandie »
    Delicious Yahoo! Pin It