• ARCS NEOLITHIQUES

      

     Quelques répliques de propulseurs préhistoriques.
    De haut en bas :
    1) Faon de la Bastide - bois de renne - par Emmanuel Demoulin
    2) Faon aux oiseaux du Mas d'Azil - bois de renne - par Pascal Chauvaux
    3) Faon aux oiseaux du Mas d'Azil - bois de cerf - par Jean Speckens
    4) Hyène de la Madeleine - ivoire de mammouth - par Pascal Chauvaux
    5) Mammouth de Bruniquel - bois de cerf - par Jean Speckens
     

    lien : http://www.webarcherie.com/index.php/topic/4026-propulseurs-prehistoriques/

      

    Conservation et étude des arcs de la préhistoire

     

     

    En Europe, la Suisse est située à un carrefour géographique naturel où un grand nombre d'anciens sites datant de la préhistoire ont été découverts ( lac de Neuchatel, lac Leman, etc...). Environ soixantes arcs ou fragments d'arcs y ont été trouvés.

     

    La valeur de ces sites fait de l'archéologie Suisse une importante référence en la matière. Des découvertes précieuses sur l'utilisation ancienne de l'arc ont été faites dans d'autres pays d'Europe : Scandinavie, Allemagne, Grande Bretagne, France, Italie, et, également en Sibérie.

     

    Lorsqu'il fabrique des répliques d'arcs préhistoriques, Blaise Fontannaz utilise l'analyse dendrochronologique du bois comme reférence pour les tests qu'il effectue. Plusieurs de ces répliques sont exposées dans des musées archéologiques à Neuchatel, Lausanne, Paris, Nemours et au musée de l'archerie de Crépy en Valois.

     

      

    Arc de chasse en if découvert à Bercy, Paris, datant du néolithique, environ 4400 ans avant JC

     

      

    Ebauches en if choisies pour la fabrication de répliques d'arcs préhistoriques

     

     

     

    Replique contemporaine de l'arc néolythique de Bercy par Blaise Fontannaz

    Chaque réplique d'arc préhistorique est basée précisemment sur les materiaux utilisés à l'époque. Les études archéologiques menées à l'atelier montrent l'évolution progressive des techniques, des materiaux employés ainsi que les différentes formes et les proportions.
     
    Elles précisent l'utilisation faite de ces arcs en relation avec la remarquable adaptation de l'homme à son environnement.

    L'étude et la fabrication des flèches, carquois, cordes et accessoires est menée de manière similaire.


     


    Réplique de flèche datant du mésolithique, pointe à microlithes.

     

     

    Pointes de flèche datant du magdalénien ( silex ), jusqu'à l'age du bronze

    ( pointe en bronze coulé en haut à droite )

      

    sources /

    http://www.tiralarc.ch/prehis.htm

      

      

      

      

     

    « Le CHATEAU de CHAMBOIS (ORNE)ARCS ANTIQUITE et MOYEN AGE »
    Delicious Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,